jeu.

27

janv.

2011

Modèle complété de l'"évolution historique des configurations didactiques"

Merci à ma collègue Marie-Antoinette Oberdorf, qui a participé à la journée de formation de formateurs à Colmar le 25 janvier (voir son message n° 52 dans le Livre d'or) pour cette idée de "parler pour" en parallèle avec l'enjeu du "travailler avec" (configuration n° 5 dans mon modèle de l'évolution des configurations didactiques, cf. le Document 029 en Bibliothèque de travail, développé par ex. dans mon article 2007d), que je vais retenir désormais.

 

Je vais compléter mes différents mots clés de la manière suivante, pour l'enjeu principal et le type de communication correspondant:


- Configuration n° 2 (méthodologie active) : se documenter / parler sur

- Configuration n° 3 (approche communicative): rencontrer / parler avec

- Configuration n° 4 (didactique du plurilinguisme): vivre avec / se parler

- Configuration n° 5 (nouvelle perspective actionnelle): travailler avec / parler pour

 

Comme je l'ai déjà fait remarquer par ailleurs, le dernier enjeu (travailler avec) mobilise l'ensemble des enjeux communicatifs et des types de communication : la question actuellement centrale, en didactique des langues-cultures, est donc de savoir comment on les sélectionne, combine et articule en fonction des apprenants, des objectifs et de l'ensemble de l'environnement d'enseignement-apprentissage.

 

Sans oublier toutefois cette pensée de Benjamin Franklin que la lecture d'une interview sur le site des Cahiers Pédagogiques m'a rappelé aujourd'hui même : « Tu me dis, j'oublie. Tu m'enseignes, je me souviens. Tu m'impliques, j'apprends ».

Écrire commentaire

Commentaires : 0