dim.

20

mars

2011

Mise en ligne de la conférence "La lecture directe" (Adrien Godart, 1902)

Je viens de mettre en ligne cet article en Bibliothèque de travail (Document 042). Je copie-colle ci-dessous la présentation que j'en fais:

_____________________

Adrien Godart a laissé très peu de textes dans les revues spécialisées de l'époque (la Revue de l'enseignement des Langues Vivantes et Les Langues Modernes, mais ils sont tous "décisifs" dans le sens où il y montre une fine compréhension des enjeux de l'évolution méthodologique du moment.

 

C'est le cas pour cet article, où ses réflexions sur ce que devra donner l'application de la "méthode directe" (imposée par une instruction officielle l'année précédente, en 1901) à la lecture en classe des textes littéraires, annoncent jusque dans les détails ce que sera la "méthodologie active", dominante dans l'enseignement scolaire français jusque dans les années 1960, jusqu'à l'arrivée de la méthodologie audiovisuelle.

 

Je renvoie pour plus de détail à mon Histoire des méthodologies, et précisément à la page 406 de la bibliographie finale, où on trouvera les références de trois textes de cet auteur, ainsi que les numéros des pages où je les cite dans mon ouvrage.

 

La lecture de cette conférence d'Adrien Godart me paraît indispensable pour comprendre l'évolution historique du traitement didactique du texte littéraire en classe de langue, et donc pour la lecture des quelques articles que je lui ai consacrés:


1990b. "Littérature et objectifs dans l'enseignement scolaire des langues vivantes étrangères : enjeux historiques"

1993a. "Ambiguïté et ambivalence dans le traitement didactique du texte littéraire dans l'enseignement scolaire de l'espagnol en France"

2000c. "Du guidage à l'autonomie dans la lecture des textes littéraires en classe de langue"

2000d. "De l'enseignement par les textes à l'apprentissage par les tâches"

2006e.  "Explication de textes et perspective actionnelle : la littérature entre le dire scolaire et le faire social"

____________________

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0