mar.

19

avril

2011

Annonce d'une conférence sur le manuel dans la perspective actionnelle (Grenoble, 16 juin 2011)

Le 16 juin 2011, je donnerai à Grenoble une conférence à l'occasion de la IXe Rencontre internationale du Groupe d'Étude et de Recherche en Espagnol de Spécialité (GERES), dont les journées des 16-17 juin seront consacrées au thème "Innovations didactiques dans l'enseignement-apprentissage de l'espagnol de spécialité grâce aux ressources technologiques".

 

Titre et résumé de ma conférence


Une technologie ancienne peut-elle être rénovée ? Le cas du manuel de langue face aux nouveaux enjeux de la perspective actionnelle


La question sera abordée d'un point de vue didactique, à partir d'une prémisse - une innovation technologique ne se généralise et ne s'installe dans la durée que si elle rencontre un besoin d'innovation didactique - et en fonction d'une analyse "fonctionnelle" des outils didactiques - celle des fonctions d'enseignement et des fonctions d'apprentissage qu'ils assurent ou sont susceptibles d'assurer réellement, au-delà de leurs éventuelles "potentialités" technologiques.


Le manuel est assurément un cas intéressant à analyser :


a) Il assure de très nombreuses fonctions didactiques de base (découper le flux d'enseignement-apprentissage en séquences cohérentes et répétitives, les "unités didactiques", au sein desquelles les différentes activités langagières sont mises en synergie ; fournir une gradation collective des contenus langagiers ; articuler travail sur la langue et travail sur la culture, etc.).


b) En tant qu'outil de pré-programmation de l'enseignement, il se retrouve particulièrement fragilisé par l'une des exigences fondamentales de la perspective actionnelle, qui est de laisser une marge d'autonomie maximale aux apprenants dans la conception initiale de l'action.


c) Il est susceptible de subir, avec la numérisation, une rénovation technologique complète où peuvent être organisées de nouvelles rencontres entre fonctions technologiques et fonctions didactiques.



Écrire commentaire

Commentaires : 0