mar.

15

nov.

2011

Mise en ligne de l'"Appel à débat" de l'Équipe FLI (Français Langue d'Intégration)

À la demande de l'Équipe FLI (Français Langue d'Intégration), soumise depuis quelques jours non seulement à des critiques admissibles, mais à des attaques aussi injustifiées qu'outrancières, j'ai hébergé ce soir sur mon site leur "Appel à débat" ainsi que la liste des premiers signataires de cet appel (dont je fais partie) et un Forum qui aidera, je l'espère, à passer d'une polémique initiée à coups de motions, dénonciations indignées dans la presse et autres pétitions en ligne, à un débat sérieux et responsable.


Si j'ai hébergé cet appel, c'est aussi parce qu'au-delà de son aspect "franco-français", cette affaire pose des questions de fond pour lesquelles la didactique des langues-cultures (DLC) se doit d'apporter, sinon des réponses (qui relèvent du politique), du moins des outils de réflexion et de décision. Ces questions concernent en particulier:


- la place, en formation des enseignants, de la spécialisation professionnelle par rapport à une formation générale à la DLC ;


- la responsabilité des chercheurs universitaires, d'une part, et des "professionnels de terrain", d'autre part, dans la conception et la mise en oeuvre de la formation professionnelle ;

 

- le projet que peut proposer ou imposer un pays d'immigration - en l'occurence la France - aux nouveaux arrivants destinés à s'installer définitivement sur son sol ; on peut situer ce projet sur le continuum juxtaposition -> insertion -> intégration -> assimilation, avec les niveaux  d'exigence différents que cela implique de la part du pays d'accueil en termes de maîtrise de sa langue nationale, de respect de ses normes culturelles du "vivre ensemble" ainsi que d'adhésion tant aux valeurs de sa culture que de celles qu'il considère comme universelles. 

 

Christian Puren

Écrire commentaire

Commentaires : 0