Un article recommandé de présentation de la perspective actionnelle

Ahmet Acar, enseignant au Département d'anglais à la Dokuz Eylül University d'Izmir (Turkey), a publié un article intitulé "The Action-Oriented Approach: Integrating Democratic Citizenship Education into Language Teaching" principalement basé sur mes publications. L'article peut être téléchargé sur le site de la revue sur le site de la revue (English Scholars Beyond Borders, Volume 5, Issue 1, 2019) à ce lien. Extrait de l'introduction (traduit de l'anglais avec www.DeepL.com/Translator) :

 

L'approche orientée vers l'action dans l'enseignement des langues adoptée par le Cadre européen commun européen de référence pour les langues (CECR) et développée en détail par Puren (2004a, 2009b, 2011d, 2013, 2014a, 2014b, 2014b, 2016, 2017g), a un double objectif, contrairement à l'approche communicative, de proposer un cadre pour enseigner les langues et former des citoyens démocratiques dans une société démocratique. Le premier objectif, celui de l'enseignement des langues, est au service du second. Cet article a pour but de présenter les principes de base et les processus méthodologiques de l'approche orientée vers l'action dans le cadre de Puren (2004a, 2009b, 2011d, 2013, 2014a, 2014b, 2016, 2017g). Il vise également à expliquer comment l'approche orientée vers l'action se détache du développement récent de l'approche communicative, à savoir l'enseignement des langues basé sur les tâches. Alors que l'approche communicative et l'enseignement des langues basé sur les tâches visent à former les apprenants à communiquer entre eux, ce qui est principalement un échange d'informations, l'approche orientée vers l'action va plus loin et vise à préparer les apprenants à vivre et à travailler ensemble dans une société démocratique. Un tel objectif exige des apprenants qu'ils développent les principales compétences attendues d'un acteur social telles que l'autonomie personnelle, la responsabilité collective, le travail en groupe, la gestion de l'information, la négociation, la conception et la mise en œuvre d'actions complexes, car ces compétences sont importantes pour que les apprenants en langues vivent et travaillent efficacement dans leur société démocratique.