Perspectives actionnelles sur la littérature

dans l'enseignement scolaire et universitaire des langues-cultures :

des tâches scolaires sur les textes aux actions sociales par les textes


Télécharger
Perspectives actionnelles sur la littérature dans l'enseignement scolaire et universitaire des langues-cultures : des tâches scolaires sur les textes aux actions sociales par les textes
Article pp. 13-34 in : VIGNERON Denis, VANDEWOUDE Déborah, PINEIRA-TRESMONTANT Carmin, L'enseignement-apprentissage des langues étrangères à l'heure du CECRL : enjeux, motivation, implication, Arras (France) : Artois Presses Université, 192 p. Mise en ligne décembre 2018.
PUREN_2015g_PA_Litterature_Univ_Artois.p
Document Adobe Acrobat 1.2 MB

Résumé

 

Cet article commence par analyser d'un point de vue de dispositif didactique l'"explication de textes littéraire", classique dans l'enseignement scolaire des langues en France, avec ses limites structurelles : privilège exagéré accordé au document textuel et à la composante métaculturelle de la compétence culturelle, questionnement principalement à la charge de l'enseignant ou du manuel, encouragement de la paraphrase. Il décrit ensuite les deux grands modes possibles de traitement didactique des documents littéraires en classe de langue:

 

(1) une version "faible" mais pour autant à ne pas négliger, qui consiste en une mise en oeuvre des "méthodes actives" de manière à solliciter l'initiative et l'autonomie des élèves ;

 

2) une version "forte", dans la logique de la formation d'un "acteur social" préconisée par le CECRL, qui fait passer les élèves d'activités scolaires sur les textes à des activités sociales par les textes. Il présente enfin les principales caractéristiques de ce second type d'activités, en montrant comment, dans cette conception de la perspective actionnelle, peuvent être imaginés de véritables projets sociaux dans le domaine littéraire.