Les notions de "didactique" et de "pédagogie"

du point de vue de la didactique des langues-cultures :

approche historique et enjeux actuels.


Télécharger
Les notions de "didactique" et de "pédagogie" du point de vue de la didactique des langues-cultures : approche historique et enjeux actuels
Version longue de l'article publié sous le même titre dans la revue EDL, Études de didactique des langues, LAIRDIL (LAboratoire Inter-universitaire de Recherche en DIdactique des Langues de l'Université Paul Sabatier, Toulouse 2, n° 30, 2018, Toulouse : Association EDL, pp. 35-45.
Version 2 en date du 13 janvier 2019.
PUREN_2018h_Pédagogie-didactique_v2.pdf
Document Adobe Acrobat 297.4 KB

Résumé

 

Les définitions et descriptions des notions de "pédagogie" et de "didactique", en ce qui concerne l'enseignement-apprentissage des langues-cultures, ont évolué au cours de l'histoire, et elles diffèrent encore de nos jours selon les conceptions que l'on a de ces deux domaines. L'exemple pris ici pour illustrer ces deux phénomènes est celui de la pédagogie considérée actuellement par certains comme le versant pratique de la didactique, qui serait pour sa part "théorique" ; pour d'autres au contraire, plus nombreux aussi bien parmi les pédagogues que les didacticiens, la pédagogie est une discipline centrée sur les relations enseignant-apprenants, face à une didactique des langues-cultures centrée sur les savoirs et savoir-faire disciplinaires et qui, parvenue à maturité, assume en interne la relation entre théorie et pratique. L'article se termine par quelques enseignements que l'on peut tirer de cette analyse notionnelle, en premier lieu par un appel, illustré de plusieurs exemples, à la vigilance terminologique, car "les termes que nous utilisons par habitude finissent par penser dans notre tête à notre place". Mise en ligne en décembre 2018.

 

La version 3 actuellement en ligne, en date du 23 mars 2019, corrige deux coquilles très dommageables qui amenaient précisément à confondre pédagogie et didactique, et met à jour la référence "PUREN 2018 A paraître", désormais disponible en ligne : 2018e.


L'opposition entre pédagogie et didactique selon Yves Reuter

co-auteur du Dictionnaire des concepts fondamentaux de didactique (De Boech)

 

Pour Le site du Café pédagogique, Gilbert Longhi avait interviewé en décembre 2014 Yves Reuter à propos de la 3e édition de ce dictionnaire. L'une des questions (en gras ci-dessous, réponse de Reuter à la suite) portait sur la relation entre pédagogie et didactique/

 

______________________

Page 157 il est écrit ligne 15 : la pédagogie s’oppose d’une certaine manière à la didactique…  Pouvez-vous éclairer les lecteurs du Café Pédagogique sur cette opposition ?

 

Oh, c’est une longue histoire empreinte de bruit et de fureur ! Avec des positions opposées et parfois très tranchées. Et une approche d’autant plus compliquée que les deux termes en présence peuvent renvoyer soit aux pratiques, soit aux recherches sur ces pratiques.

Je tente donc une explication qui n’engage que moi. Dans les situations concrètes d’enseignement et d’apprentissages les dimensions disciplinaire, pédagogique et institutionnelle sont inextricablement liées (c’est ce qui en fait, au moins en partie, la complexité). C’est donc par un effort d’abstraction théorique que chaque discipline va tenter de comprendre et d’expliquer ces phénomènes en privilégiant un prisme donné. Pour ceux qui font des recherches en pédagogie, ce prisme passera par les modalités d’enseignement, les modalités d’apprentissage et leurs relations; pour ceux qui font des recherches en didactiques, cela passera par les contenus et les disciplines. Il s’agit donc moins d’une opposition que d’une modalité d’éclairage spécifique. Et chacune des disciplines a, à mon sens, besoin de l’autre. Même si les chercheurs en pédagogie reprochent parfois aux didacticiens leur technicisme et leur sous-estimation des dimensions communes aux enseignements et aux apprentissages et même si certains didacticiens reprochent aux chercheurs en pédagogie leur sous-estimation des contenus et des dimensions spécifiques. Cela se complique sans doute du fait que, historiquement, les didactiques se sont détachées de la pédagogie (et, par exemple, des enseignements de psychopédagogie dans les écoles normales) et que, institutionnellement, il existe des luttes quant aux postes et aux positions (dans les institutions chargées de la formation des maîtres, par exemple). Mais, il serait plus que temps, à mon sens, de mettre en place un véritable dialogue ouvert et respectueux...

___________________

 

On retrouvera dans mon article, écrit en tant que didacticien des langues-cultures, l'orientation que Reuter prête aux didacticiens, ainsi que ce qui l'explique (la prise en compte des contenus), et les mêmes conclusions, à savoir que les dimensions pédagogiques et didactique sont "inextricablement liées". Les seules réserves que j'aurais à faire seraient les suivantes :

1) Ce qui particularise le "prisme" didactique, ce ne sont pas seulement les contenus, mais les objectifs sociaux et les situations sociales d'usage, comme le montre bien le mécanisme à l'oeuvre dans l'évolution méthodologique.

2) Le prisme "qui passe par  les modalités d'enseignement, les modalités d'enseignement et leurs relations" n'est pas propre à la pédagogie: la méthodologie de gestion des processus conjoints d'enseignement-apprentissage est en effet le point de départ, et reste le cœur "pratique" de la didactique des langues-cultures. Mais la méthodologie est abordée, dans cette didactique, sous l'angle des contenus et des objectifs spécifiques, alors que la pédagogie l'aborde sous les angles croisés:

- des finalités éducatives (dimension scolaire),

- des relations entre enseignant et apprenants (dimension psychologique),

- des grands principes communs à toutes les disciplines (dimension transdisciplinaire).

 

Christian Puren, 23 mars 2019