L’interculturel, une composante parmi d’autres

de la compétence culturelle

 

PUREN_2019e. "L’interculturel, une composante parmi d’autres de la compétence culturelle", Neofilolog, revue de la Polish Association of Modern Languages (PTN) , n°52/2 2019 (juillet), pp. 213-226.

 

Sur le site de la revue:

Lire l'article: pour le consulter, une fois sur la page, cliquer sur le logo pdf sous "Pełny tekst" ; pour le télécharger, cliquer ensuite sur "Pobierz plik PDF".

Consulter l'ensemble du numéro, intitulé "Interculturality as an area of scientific cognition in glottodidactics".

 

Sur le site www.christianpuren.com, pour lire ou télécharger l'article, cliquer sur ce lien.


Résumé

 

La notion d’ « interculturalité » a occupé pendant toutes ces dernières décennies la totalité du champ de réflexion sur la culture en didactique des langues-cultures, de manière indue parce que la compétence interculturelle n’est en réalité que l’une des composantes de la compétence culturelle. La compétence pluriculturelle a été introduite en 2000-2001 dans le CECRL, mais les autres composantes qui les ont précédées au cours de l’évolution de la discipline – les composantes transculturelle et métaculturelle – sont tout aussi indispensables, et une nouvelle composante, « co-culturelle », a dû être mobilisée ensuite dans l’élaboration de la perspective actionnelle ébauchée dans le même document. Dans le cadre épistémologique d’une didactique complexe des langues-cultures, attentive tout autant à la diversité des publics et des objectifs et environnements d’enseignement-apprentissage, qu’à celle des enjeux de la formation à l’agir social, ce sont toutes ces composantes qui doivent désormais être simultanément prises en compte.