À propos de la "classe inversée" dans l'enseignement secondaire des langues


Exceptionnellement, ce lien dans la présente rubrique "Mes travaux" ne correspond pas à un de mes articles. Il s'agit au départ d'un billet de blog que j'ai publié avec ce titre à la date du 31 janvier 2016 (cliquer sur ce lien en gras), mais auquel est venu s'ajouter au fil des mois les contributions de plusieurs collègues, ainsi que plusieurs autres contributions personnelles, soit en faveur de cette technique, soit attirant l'attention sur ses limites, voire ses effets pervers potentiels. La dernière contribution date du 7 avril 2017: il s'agit d'un compte-rendu d'expérimentations comparées (en classe inversée et en classe "traditionnelle") faisant apparaître que la classe inversée profite aux élèves les plus faibles, mais fait baisser le rendement des meilleurs. (Billet et contributions disponibles au lien ci-dessus). Les éventuelles contributions à venir, de collègues ou personnelles, seront elles aussi disponibles à ce lien.

 

Pour accéder à cet ensemble de contributions sur la "classe inversée", cliquer sur ce lien.