Bibliographies - Épistémologie


Cette notice bibliographique sur l'épistémologie est particulièrement importante pour ce site dédié à la didactique des langues-cultures (DLC) pour plusieurs raisons, que je vais passer en revue en proposant au fur et à mesure les références bibliographiques correspondantes. L'ensemble du présent document peut être utilisé comme un guide de parcours de lecture en épistémologie de la DLC.

 

1) La construction historique de la DLC est un phénomène qui relève de l'analyse épistémologique: en effet, elle s'est constituée en tant que discipline par les ajouts  à la perspective initiale, méthodologique, de deux nouvelles perspectives internes, didactique (dans les années 1970) puis didactologique (à partir des années 1980). En outre, la dernière perspective, qui parachève cette construction, est obtenue à partir du questionnement épistémologique (ainsi que des questionnements éthique et idéologique).

 

Sur ce point, voir :

 

- 1994a. "Quelques remarques sur l'évolution des conceptions formatives en français langue étrangère de 1925 à 1975".

- 1999a. "La didactique des langues-cultures étrangères entre méthodologie et didactologie".

Dans ces deux documents, je parlais encore de "niveau" et non de "perspective". Je m'explique, dans la "remarque préliminaire" du second article, sur la raison du changement de terminologie : le terme de "niveau" a une connotation hiérarchique non pertinente ici.

- Cours en ligne "La didactique des langues-cultures comme domaine de recherche", Dossier n° 1, "Les trois perspectives constitutives de la didactique des langues-cultures étrangères". Dans ce dossier, des tâches sont proposées avec leur corrigé.

 

Deux applications ont été faites de cette modélisation de la DLC sous la forme de trois perspectives internes, au service de la formation didactique des enseignants. Il s'agit :

 

- des 6 dossiers suivants du  Cours en ligne "La didactique des langues-cultures comme domaine de recherche", qui passent en revue successivement ces trois perspectives dans leur ordre chronologique.

 

- d'une proposition de programme de formation universitaire initiale à la DLC :

 

- 2010a. "Architecture générale d'une formation universitaire à la didactique des langues-cultures". Cette proposition se base sur l'idée que la formation à la discipline doit suivre la progression historique de la formation de la discipline, en commençant par la perspective méthodologique, puis la perspective didactique, et seulement en fin de parcours, la perspective didactologique (version espagnole originale: 2010a-es).

 

 

2) Toutes les opérations d'observation, d'analyse, d'intervention ou de recherche en DLC doivent prendre en compte la nécessité de maintenir constamment une relation récursive entre ces trois perspectives internes, ou du moins, si ces opérations sont partielles, être replacées par la suite dans le cadre de cette relation complexe, ce qui implique de prendre en compte, à un moment ou à un autre, le questionnement épistémologique.

 

3) Le niveau de reconnaissance administratif d'une discipline en tant que domaine de recherche universitaire correspond à des enjeux théoriques mais aussi pratiques : postes à l'université, financement de recherches, recrutement d'étudiants... Cette reconnaissance administrative est fortement liée à sa reconnaissance scientifique, laquelle dépend en interne de la légitimité de son épistémologie, et en externe de son autonomie par rapport à d'autres disciplines telles que la pédagogie et les sciences de l'éducation, la linguistique et ses variantes, les sciences cognitives.

 

Sur la question de relation entre la DLC et les autres disciplines:

 

- 039. "Didactique des langues et analyse des pratiques. Bornages épistémologiques et disciplinaires".

- 1997b. "Concepts et conceptualisation en didactique des langues : pour une épistémologie disciplinaire".

- 2001g. "Didactique des langues et épistémologie".

- 2009f. "La didactique des langues-cultures en France entre maturité disciplinaire et dépendances multiples"

- 2014e. "Épistémologie de la didactique des langues. Quelques questions en suspens".

- 2018h. "Les notions de 'didactique' et de 'pédagogie' du point de vue de la didactique des langues-cultures : approche historique et enjeux actuels".

 

4) La conception de la DLC qui me semble correspondre à ses objectifs, besoins, contraintes et responsabilités sociales mobilise fortement une orientation épistémologie particulière, "l'épistémologie de la complexité". Depuis le milieu des années 90, pour cette raison, je promeus et je m'efforce d'élaborer une "didactique complexe des langues-cultures"

 

Sur la complexité en épistémologie :

 

- 063. "Les trois grands paradigmes épistémologiques, selon Edgar MORIN". Ce tableau de synthèse personnel présente les trois grands paradigmes épistémologiques existants: le "paradigme scientifique", le "paradigme de simplification" et le "paradigme de complexité", ce dernier étant le seul qui convienne à la didactique des langues-cultures, du moins si on la conçoit comme une "didactique complexe".

- 048. "Les quatre références épistémologiques d'une didactique complexe des langues-cultures". Nouvelle version revue et augmentée en date du 31/08/2018 : ajout d'une quatrième référence sur la théorie systémique et la modélisation, ainsi que d'une bibliographie.

 

Sur l'application du concept de complexité à la DLC :

 

- 046 "Les composantes de la complexité". Document en deux parties. 1. "Les composantes de la complexité" : illustration de chacune des 9 composantes par une caractéristique de tout groupe-classe. 2. Principaux énoncés, et références bibliographiques correspondantes : 6 énoncés concernant la complexité en DLC, avec pour chacun d'eux les références de quelques textes, sur le site, où l’on pourra trouver des développements de l’idée correspondante.

 

Ma prise de conscience de la nécessité de rattacher l'épistémologie de la DLC à l'épistémologie de la complexité tire son origine du constat selon lequel l'éclectisme constant des enseignants - et en FLE dès le début des années 1980 celui des auteurs de manuels de FLE - constituent une réponse empirique à la complexité des processus d'enseignement et d'apprentissage, et de leur gestion conjointe. D'où, dans mon Essai sur l'éclectisme de 1994 (1994e), les chapitres suivants :

 

2.2. La nouvelle épistémologie 

2.2.1. Les remaniements épistémologiques dans la science contemporaine 

2.2.2. L’épistémologie complexe d’Edgar Morin .

2.4. Vers une didactique complexe

 

Sur ce passage de la problématique de l'éclectisme à celle d'une didactique complexe :

 

- Postface d'octobre 2008 de mon Essai sur l'éclectisme (1994e), pp. 5-7.

- 1998b. "Éclectisme et complexité en didactique scolaire des langues étrangères".

 

Une conférence et un article appellent à l'élaboration de cette didactique complexe:

 

- 2000b. "Pour une didactique complexe"

 

et surtout, contrairement à ce qu'annonce son titre qui parle de "didactique comparée", l'article qui constitue en réalité un véritable manifeste en faveur du projet que je poursuis, celui d'une didactique complexe des langues-cultures :

 

- 2003b. "Pour une didactique comparée des langues-cultures".

 

Considérer la DLC comme relevant de l'épistémologie de la complexité entraîne un certain nombre de conséquences :

 

a) Considérer les contraires comme en même temps complémentaires :

 

- 2014a. "Approche communicative et perspective actionnelle, deux organismes méthodologiques génétiquement opposés... et complémentaires".

- 2014d. "Contrôle vs. autonomie, contrôle et autonomie : deux dynamiques à la fois antagonistes et complémentaires".

- 2017e. "Gérer la complexité en didactique des langues-cultures : penser conjointement la diversité-pluralité, l’hétérogénéité et l’unité".

- 2017h. "Évolution historique et gestion complexe actuelle de la relation entre langue et culture en didactique des langues-cultures".

- 2019a. "Les deux paradigmes opposés du chercheur en didactique des langues-cultures : conceptions et convictions personnelles".

 

b) Passer de l'approche par "problèmes" à une approche par "problématiques" :

 

- 023 "Problème versus problématique".

 

L'approche problématisante est permanente dans mes textes. Je liste seulement ci-dessous ceux dont le titre contient le terme "problématique" ; chacun pourra y choisir ceux qui correspondent à ses préoccupations:

 

- 1995a. "La problématique de la centration sur l’apprenant en contexte scolaire".

- 1996b. "Problématique de l'autonomie et explication de textes dans la tradition hispanique: du questionnement comme méthode d'enseignement au questionnement comme méthode d'apprentissage",.

- 2001b. "La problématique de la formation dans le contexte actuel de l'éclectisme méthodologique".

- 2001c. "La problématique de la formation de formateurs d’enseignants de langues en Europe : principes communs pour la définition de normes européennes diversifiées".

- 2001e. "La problématique de l’évaluation en didactique scolaire des langues".

- 2004e. "La problématique des 'objectifs' dans l'enseignement-apprentissage scolaire des langues-cultures".

- 2010e. "La nouvelle problématique culturelle de la perspective actionnelle européenne: cultures d'enseignement, cultures d'apprentissage, cultures didactiques".

- 2010f. "L'autonomie dans la nouvelle perspective actionnelle : une problématique à reconsidérer".

- 2010j. "La problématique culturelle dans l'enseignement-apprentissage des langues en LANSAD [LANgues pour Spécialistes d’Autres Disciplines à l'université]".

- 2012c. "Les couples conceptuels apprentissage-usage, processus-produit et connaissance-compétence dans la problématique de l’évaluation certificative en langue".

- 2015b. "La compétence culturelle et ses différentes composantes dans la mise en œuvre de la perspective actionnelle: une nouvelle problématique didactique".

- 2016i. "Didactiques, cultures/sociétés et littératures en Amérique du Sud : quelles problématiques transversales de recherche, d’enseignement… et de formation ?".

 

Sur la "problématique/problématisation" en recherche:

 

- Cours "Méthodologie de la recherche en DLC", chapitre 4, "Élaborer sa problématique de recherche". Ce chapitre propose 7 tâches et leur corrigé.

 

b) Intercaler entre les théories et les pratiques, dont la relation directe est impossible à établir sans effets pervers, l'outil privilégié de la gestion de la complexité, à savoir les modèles. D'où un chapitre entier dans un des dossiers du cours en ligne "La didactique des langues comme domaine de recherche":

 

Dossier n° 7 - "La perspective didactologique 1/2 : l'épistémologie". Ce dossier propose 6 tâches et leur corrigé. Il présente le concept d'épistémologie et traite longuement de la question des modèles, véritable "centre de gravité épistémologique" dans une discipline qui se veut à la fois réflexive et praxéologique, ainsi que de la relation entre la DLC et les autres disciplines intervenant sur son territoire.

 

Sur les modèles et la modélisation en épistémologie, voir aussi :

 

- 014. "Modélisation et modèles". Bernard WALLISER 1977.

- 015. "Théories externes versus modélisations internes". Selon Edgar MORIN et Richard RORTY.

 

c) Utiliser les modèles comme outil principal, dans la recherche en DLC, et la modélisation comme démarche principale de recherche :

 

- Cours "La DLC comme domaine de recherche", Dossier n° 3, "La perspective didactique 1/4 : Modèles, théories et paradigmes"

- 016. "Évolution historique des modèles cognitifs d'enseignement-apprentissage des langues en didactique des langues-cultures".

- 2015a. Théorie générale de la recherche en didactique des langues-cultures. Essai. Cet essai d'une cinquantaine de pages propose une modélisation d'ensemble des processus de recherche, tant des chercheurs universitaires que des enseignants, qui s'appuie sur les concepts de la théorie systémique.

 

D'un point de vue externe, la réflexion épistémologique, dans une discipline, amène à questionner ses relations avec d'autres disciplines (cf. xxxxxxxxx plus haut). D'un point de vue interne, elle amène à se poser la question de la cohérence et des modes de cohérence. Cette question a été abordée à différents niveaux au moyen de la modélisation :

 

- au niveau des méthodologies constituées :

 

- 058. "Types épistémologiques de cohérence disponibles en didactique des langues-cultures étrangères". Il s'agit des cohérences fermée, ouverte, multiples et virtuelles.

 

- au niveau des unités didactiques et des séquences de classe :

 

- 040 "Modélisation de l'évolution historique des types de cohérence des unités didactiques (« entrées »)  en didactique scolaire des langues-cultures étrangères en France".

 

- au niveau du traitement des documents authentiques

 

- 066. "Les cinq logiques documentaires actuellement disponibles (modèle)". Reprise synthétique des différentes logiques disponibles de traitement didactique des documents ("littéraire", "document", "support", "documentation" et "sociale"), réalisée à partir de plusieurs articles précédemment publiés sur ce site.

 

 

d) Travailler sur des niveaux différents (comme vu au point c ci-dessus) et/ou en prenant des perspectives différentes

 

- Sur les 3 perspectives internes de la DLC, cf. le point 1 au début de la présente notice.

 

- Sur le croisement nécessaire de différentes perspectives dans la recherche en DLC : voir, dans le Cours en ligne « Méthodologie de la recherche en didactique des langues-cultures », Chapitre 5, « Mettre en oeuvre ses méthodes de recherche »), la conclusion de la 2e partie, pp. 45-47.

 

On peut aussi dégager 3 niveaux d'analyse méthodologique : macro-, méso- et micro- :

 

1) Analyses macrométhodologiques (niveau des méthodologies constituées)

 

- 029. "Evolution historique des configurations didactiques (modèle)"

- 052. "Les enjeux actuels d'une éducation langagière et culturelle à une société multilingue et multiculturelle (schéma général)"

- 073. "Matrices méthodologiques actuellement disponibles en didactique des langues-cultures (tableau)"

 

2) Analyses mésométhodologiques (niveau des "objets méthodologiques")

 

- 2012f. "Configurations didactiques, constructions méthodologiques et objets didactiques en didactique des langues-cultures : perspective historique et situation actuelle".

 

Exemple d'application des deux niveaux macro et méso à l'analyse d'une unité didactique de manuel:

 

- 077. "Analyse macro et mésométhodologique d'un manuel communicatif, Grand large 1, Unité 4 (Clelia Paccagnino, Marie-Laure Poletti, Paris : Hachette, 1988)"

 

3) Analyses microméthodologiques

 

- 2011k. "La « méthode », outil de base de l’analyse didactique".

- Cours "La DLC comme domaine de recherche", Dossier n° 2 : "La perspective méthodologique", avec une tâche 1 proposant des analyses microméthodologiques, et leur corrigé.

 

Enfin, il est toujours très "parlant", pour bien saisir une conception épistémologique donnée, comme celle que je propose, d'en analyser une différente :

 

- 2015f. "La réflexion méthodologique en didactique du FLE depuis la publication du CECRL, un domaine anémique en manque de saines polémiques". Cet article présente une analyse critique de l'épistémologie sous-jacente du CECRL, caractérisée par "l'idéologie de la communication consensuelle", "l'idéologie de l'expertise" et "l'idéologie scientiste".

 

On pourra, après avoir lu cette critique, lire ou relire mon manifeste pour une didactique complexe, pour comparer ainsi deux conceptions très différentes, pour ne pas dire opposées, de l'épistémologie de la DLC :

 

- 2003b. "Pour une didactique comparée des langues-cultures".